Menu

Maison de la Mémoire

Accueil K Vie culturelle K Maison de la mémoire

infos pratiques

6 Place Paul Painlevé
12400 Saint-Affrique

}

Horaires

Toute l’année sauf les jours fériés
Lundi – Vendredi : 9h-12h | 13h30-17h30
Samedi – Dimanche : Fermé

Présentation

En 1990, la commune rachète la maison Borel, située place Paul Painlevé, au Consistoire protestant. La halte-garderie “Les Pitchous” est alors créée à l’étage. Au rez-de-chaussée se succèderont : école de musique, club d’échecs…

En 1993, Mariette et André Leclaire signent une convention de dépôt du fonds documentaire et de la bibliothèque de Marie-Louise et Pierre Cabanes avec la mairie et la toute nouvelle association des Amis de M.-L. et P. Cabanes présidée par Monique Poujol.

En juin 1994, une plaque de marbre et leurs portraits ont été apposés en leur mémoire dans l’actuelle salle de lecture qui porte le nom de salle Cabanes. La première exposition présentée à la Maison de la Mémoire à l’été 1994 leur est consacrée.
En 1994, sous l’impulsion d’Yves Couderc, adjoint en charge de la culture, l’association Mémoire du Pays Saint-Affricain est créée avec pour objectif la “conservation du patrimoine, afin que les gens du pays saint-affricain puissent connaître et comprendre leur passé”. Le premier président de l’association est Henri Moizet. Les premières archives municipales y sont transférées sous le contrôle d’une agent municipal.

La Société Archéologique du Rougier et des Avants-Causses (SARAC) rejoint plus tard ces deux premières associations.
Peu à peu, les archives municipales ont été transférées à la Maison de la Mémoire. Avec les années, le sous-sol a été aménagé en musée de vie et cultures populaires. Le rez-de-chaussée a été consacré à la conservation des archives et des ouvrages. Une salle de lecture a été aménagée ainsi qu’une salle de travail pour les associations, partagée avec les agents municipaux.

Après le transfert de la halte-garderie dans son actuel local sur le plateau de la gare en 2007, l’étage a été consacré à la présentation des expositions temporaires.
Vous pouvez rencontrer les associations Les Amis de M.-L. et P. Cabanes et Mémoire du Pays Saint-Affricain le mardi de 14h à 16h et la SARAC le vendredi aux mêmes horaires.

Aujourd’hui, le service municipal de la Maison de la Mémoire accueille chaque année pour notre plus grand plaisir, des milliers de Saint-Affricains, Aveyronnais et touristes parmi lesquels un millier de scolaires et des centaines de chercheurs, tout en continuant de développer de nombreux partenariats, notamment à l’occasion des expositions temporaires.

Pour cela, 3 agents municipaux gèrent et animent la Maison de la Mémoire pour vous permettre, toute l’année, de :

  • découvrir le musée de vie et culture populaires
  • faire découvrir le patrimoine de façon ludique et créative à vos enfants avec les ateliers patrimoine
  • participer aux événements proposés
  • effectuer vos recherches dans les archives
  • consulter les ouvrages conservés dans les bibliothèques

Alors, entrez, c’est gratuit !

L’espace scolaire

Les agents municipaux proposent des animations pédagogiques pour les élèves des établissements scolaires et s’adaptent aux demandes des professeurs (visites guidées du musée de culture populaire, visites historiques de la ville, découverte pédagogique de monuments de la ville, découvertes des archives et des ressources documentaires)

Les expositions à emprunter

Voir notre catalogue.

L’expo permanente

Une balade dans le temps à la découverte du Sud-Aveyron :
Partez à la découverte de la vie et de la culture populaires du Sud-aveyron au fil des 5 salles du musée.

Le service municipal de la Maison de la Mémoire a pour mission de collecter, conserver et valoriser le patrimoine du Sud-Aveyron sous toutes ses formes.

Les collections du musée sont constituées depuis 20 ans par les dons des habitants du Sud-Aveyron.
Vous pourrez débuter votre balade avec deux statues-menhirs découvertes aux alentours de Saint-Affrique et conservées à la Maison de la Mémoire. Ces oeuvres d’art préhistorique sont emblématiques du Sud-Aveyron tout comme les nombreux dolmens qui s’offrent à vous tout autour de la ville.

Puis, vous pourrez déambuler dans les 5 salles du musée de la Maison de la Mémoire à la découverte des traditions populaires du Sud-Aveyron grâce à des milliers d’objets du quotidien.
La salle des métiers et de l’artisanat vous plongera dans l’univers de l’agropastoralisme, spécificité de notre territoire depuis des millénaires.

Vous y découvrirez la molinologie, car Saint-Affrique a la particularité d’avoir construit son développement économique grâce aux moulins pendant des siècles. Ils ont permis le développement des industries textiles et du cuir au 19e siècle que rappelle le musée grâce à de nombreux objets, parfois étonnants.

La reconstitution d’une salle de classe vous rappellera des souvenirs émouvants et surprendra les plus jeunes.
Tout comme celle d’un intérieur de maison au début des années 1900 vous plongera dans le patrimoine gastronomique aveyronnais. Vous y ferez l’expérience d’une vie quotidienne oubliée pleine d’un charme suranné qui interroge nos modes de vie actuels.
Vous serez enfin surpris par la reconstitution fidèle de l’atelier d’un chapelier et une salle consacrée à l’imprimerie.

Partez à la découverte de Saint-Affrique grâce aux services proposés par la Maison de la Mémoire.
Les agents municipaux vous accompagneront tout au long de ce véritable voyage dans le temps et vous garantissent une découverte aussi surprenante qu’agréable.

Les archives

 

La consultation des archives est gratuite, sur demande aux agents municipaux, selon les lois et règlements régissant la communication des archives publiques.
Une salle de lecture est à votre disposition aux horaires d’ouverture de la Maison de la Mémoire. Les archives ne peuvent pas être empruntées à domicile et ne peuvent être consultées ailleurs que dans la salle de lecture. Un règlement intérieur est à disposition dans la salle.
Vous y trouverez des outils documentaires vous permettant de mener à bien vos recherches. En outre, dans ce but, les agents municipaux se tiennent à votre disposition.
La reproduction de documents, par quelques moyens que ce soit, doit faire l’objet d’une demande préalable au responsable du service (les photographies avec flash sont interdites).
Les registres d’état civil postérieurs à 1908 sont conservés au service de l’état civil auquel vous devez vous adresser.

Les bibliothèques

 

Une salle de lecture de 10 places est à votre disposition aux horaires d’ouverture de la Maison de la Mémoire. Les ouvrages ne peuvent pas être empruntés à domicile et ne peuvent être consultés ailleurs que dans la salle de lecture. Un règlement intérieur est à disposition dans la salle.
Vous y trouverez des outils documentaires vous permettant de mener à bien vos recherches. En outre, dans ce but, les agents municipaux se tiennent à votre disposition.